Les Vitamines et la peau

La peau est un organe vivant. Elle a besoin d’être en bonne santé pour garder son éclat, mais aussi pour assurer ses nombreux rôles de protection et d’élimination. La peau protège des micro-organismes nocifs, et est aussi un organe émonctoire : les toxines sont éliminées par les pores. Afin d’assurer son bon fonctionnement, comme tous les organes, elle a besoin d’apports suffisants en minéraux, en acides aminés et en nutriments. C’est là que chaque vitamine est utile.

La vitamine A : anti-rides

La vitamine A est la vitamine anti-rides, on l’appelle également rétinol. Cette vitamine n’est pas produite naturellement par notre corps, mais nous devons l’ajouter à notre alimentation ou à nos cosmétiques pour en tirer tous les avantages. La vitamine A favorise la régénération cellulaire, améliore l’élasticité de la peau et protège des dommages et du vieillissement causés par le rayonnement solaire. La vitamine A, en outre, augmente la production de collagène et d’acide hyaluronique, ce qui rend la peau plus jeune.

Mais où la trouve-t-on dans notre alimentation?

On la trouve dans le veau, le poulet, le poisson bleu, les fruits de mer ou les légumes tels que le brocoli ou les épinards.

La vitamine B2 : anti-oxydante

La vitamine B2 est aussi appelée Riboflavine elle contribue au bon fonctionnement de notre métabolisme et au maintien de la santé de notre peau.

Mais où la trouve-t-on dans l’alimentation?

On peu trouver la vitamine B2 dans les produits laitiers, les oeufs et les céréales.

La vitamine B3 : hydrate et lisse le grain de peau

La vitamine B3 est aussi appelée Niacinamide, ingrédient phare car c’est la vitamine « à tout faire ». Elle contribue à la fois à lutter contre le vieillissement de la peau et à maintenir l’hydratation de celle-ci. La niacinamide aide même à combattre la décoloration de la peau, les rougeurs, les irritations et les inflammations. Elle permet également de resserer les pores en limitant la production de sébum. Elle permet de restaurer la fonction barrière de notre peau.

Mais ou la trouve-t-on dans l’alimentation?

La niacinamide ou la vitamine B3 se trouve principalement dans le poisson gras comme le maquereau, le thon, le poulet, les champignon et les cacahuètes

La vitamine B5 : L’hydratante

La vitamine B5 ou panthénol est hautement hydratante et capable de réparer les peaux les plus sèches. Elle est parfaite pourles peaux très sèches, réactives et présentant des problèmes tels que le psoriasis ou la dermatite atopique. Aide à réparer les dommages dus au soleil, atténue les cicatrices et à également une fonction de séborégulation, idéale pour les peaux les plus grasses.

Mais où la trouve-t-on dans l’alimentation?

La vitamine B5 est principalement dans les oeufs, la viande de foie, les céréales et les produits laitiers.

La vitamine C : Antioxydant naturel

La vitamine C également appelée acide ascorbique est probablement la vitamine la plus connue mais connaissez-vous vraiment tous ces avantages?

Cet antioxydant naturel empêche le vieillissement, car il favorise la régénération cellulaire et empêche l’ADN des cellules de s’endommager au fil du temps. La vitamine C favorise également la synthèse du collagène, une protéine essentielle pour prévenir les signes du vieillissement sur notre peau. Il bloque également les radicaux libres, responsables du vieillissement de la peau. La vitamine C est également très efficace pour obtenir un teint uniforme, minimise les taches et empêche la peau de pâlir.

Mais où la trouve-t-on dans notre alimentation?

La vitamine C est très présente (en plus des agrumes) dans les fruits rouges, le kiwi ou les légumes comme le poivron rouge ou le brocoli.

La Vitamine D : La vitamine de l’été

La vitamine D est la seule vitamine produite naturellement par le corps lors d’une exposition au soleil. Elle est nécessaire à l’ absorption du calcium et contribue au maintien de la masse osseuse. La vitamine D atténue l’eczéma et l’acné, la peau sèche et irritée, plaques rouges, démangeaisons… Connue pour son rôle vital dans la minéralisation des os, des articulations et des dents, la vitamine D s’avère également efficace pour la prévention et le traitement des allergies ou de certaines formes d’eczémas. Tout ça grâce à ses vertus anti-inflammatoires.

Mais où la trouve-t-on dans l’alimentation ?

Malheureusement elle ne se trouve pas dans l’alimentation. Elle est produite naturellement par notre organisme, cependant vous pouvez trouver des compléments alimentaires de vitamine D.

La vitamine E : La protection solaire par excellence

La vitamine E est une vitamine liposoluble et elle a deux avantages principaux pour votre peau: elle la protège des dommages causés par le rayonnement solaire et favorise la régénération de la peau en améliorant l’apparence des cicatrices et des tâches pigmentaires. La vitamine E va également être un bouclier contre les UVB et la pollution.

Mais où la trouve-t-on dans notre alimentation?

La vitamine E étant liposoluble, on la retrouve principalement dans les matières grasses, et les sources les plus importantes sont végétales : huiles (soja, maïs, tournesol), les fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes…), les graines (tournesol…), les germes de céréales complètes.

La vitamine F : Les acides gras essentiels

La vitamine F regroupe ce qu’on appelle les acides gras essentiels que notre corps n’est pas capable de synthétiser. Les fameux Omégas 3 et 6. Ces AGE ont un rôle prépondérent dans la structure et l’oxygénation de nos cellules. Les oméga 3 permettent de traiter l’acné, et protège la peau contre les effets nefastes du soleil.

Mais où les trouve-t-on dans l’alimentation?

Les Oméga 6 se trouvent en abondance dans le maïs, le blé, le tournesol Il est donc très facile d’en apporter à l’organisme. On retrouve les Oméga 3 dans de nombreux végétaux comme l’herbe, la luzerne, le lin, le colza, le chanvre, le chia, les fruits à coques… mais aussi dans les produits de la mer comme le poisson et certains produits animaux (oeufs). Les Oméga 3 traversent la chaîne alimentaire. Plus l’alimentation d’une vache, par exemple, est riche en herbe et en lin, plus son lait (ou sa viande) se charge en Oméga 3.

La vitamine K : anti-rougeurs et anti-cicatrices

Elle joue un rôle fondamental à plusieurs niveaux puisqu’elle intervient dans la coagulation sanguine (Koagulation en allemand, d’où son nom), la minéralisation osseuse et le renouvellement cellulaire. Elle favorise le renouvellement cellulaire et donc la cicatrisation de l’épiderme. Cette fonction lui permet aussi de traiter les cicatrices d’acné. Elle réduit les boutons et atténue la couperose.

Mais où la troue-t-on dans l’alimentation?

On retrouve la vitamine K en grande partie dans les légumes vert foncé (épinards, brocolis, mâche, persil, avocat) ou dans les algues comme la spiruline. On la trouve également en petite quantité dans certains fruits comme la pomme, la datte, la figue ou encore le raisin.

Les vitamines dans les cosmétiques

Vous l’avez compris les vitamines sont primordiales à notre santé de manière générale et au maintien de la santé de notre peau. Beaucoup de vitamines se trouvent facilement dans notre alimentation, mais l’idéal serait de prendre la peau en « sandwich » et de lui apporter ces vitamines en topique (par les soins cosmétiques) en plus de l’alimentation. Ainsi les effets seraient décuplés.

Alors soyez vigilent à la composition de vos produits de soin, vérifiez la présence de ces vitamines naturelles dans la formule. Chez Skinstitut nous avons choisit l’excellence avec les produits SkinIdent Dr Baumann

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *